Programme UN PIANO A GRANS 2018

PROGRAMME UN PIANO A GRANS

JEUDI 8 MARS – 20h30

GRANS / Espace Robert Hossein

Chopin, Debussy

Cédric TIBERGHIEN

DIMANCHE 11 MARS – 17h00

GRANS / Eglise St Pierre

Bach, Rachmaninov, Gershwin

Vittorio FORTE

JEUDI 15 MARS – 20h30

GRANS / Espace Robert Hossein

Schumann, Grieg, Liszt

Vanessa WAGNER

Récital Cédric TIBERGHIEN

  • JEUDI 8 MARS, 20h30
    Gratuit
    Grans Espace Robert Hossein

    Cédric THIBERGHIEN, piano

    Programme:                                                                     Debussy : Images (livre 2), études, préludes (livre 1)      Chopin : Préludes

     

    La carrière de Cédric Tiberghien s’épanouit sur les cinq continents, le voyant apparaître sur les scènes les plus prestigieuses du monde, telles que Carnegie Hall à New York, le Kennedy Center à Washington, le Musikverein de Vienne ou encore la Salle Pleyel à Paris. Lauréat du concours Long- Thibault en 1998, ce pianiste français a sut séduire son auditoire par des interprétations d’une rare densité expressive et des capacités techniques de haut vol.

    Parmi les nombreux concerts prévus cette saison, se distingue notamment celui qu’il fera avec François-Xavier Roth et l’Orchestre symphonique de Londres (Fantaisie de Debussy pour Piano et Orchestre), ainsi que l’interprétation de la Turangalila de Messiaen qu’il donnera accompagné par Y annick Nézet-Séguin et l’Orchestre philharmonique de Rotterdam. Il entreprendra également une grande tournée au Japon et en Corée, avec des récitals en solo et en duo, le dernier de ceux-ci étant un duo avec Alina Ibragimova. Par la suite, il retrouvera la violoniste pour de nombreux autres concerts, notamment au Pierre Boulez Saal (Berlin) et au Wigmore Hall (Londres), salle à laquelle le pianiste est particulier attaché et où il se produira à cinq reprises cette saison.

    Au cours de la saison 2016-2017, Cédric Tiberghien a retrouvé l’Orchestre de Cleveland, le Hong Kong Sinfonietta et l’Orchestre symphonique de Birmingham, avec qui il s’était déjà produit auparavant. Il a également participé au BBC Proms à Londres au côté des Siècles et François-Xavier Roth afin d’interpréter le concerto Saint-Saëns. Sa longue résidence auprès de l’Orchestre symphonique de Bretagne, l’a amené à jouer plusieurs concertos tels que le concerto Saint-Saëns, Mendelssohn et Mozart, ce dernier étant dirigé au piano. Parmi les orchestres philarmoniques avec qui il a récemment collaboré on peut citer celui de Boston, de Paris, de Tokyo, d’Hambourg, ainsi que l’Orchestre philarmonique tchèque, et

    l’Orchestre philarmonique de la BBC écossaise. Il a également travaillé avec de nombreux chefs d’orchestre tels que Canellakis, Myung-Whun Chung, Stéphane Denève, Christoph Eschenbach, Edward Gardner, Ludovic Morlot et Simone Young.

    Cédric Tiberghien a récemment consacré à la musique du compositeur hongrois Béla Bartók, un disque en trois volumes parut en 2017 chez Hyperion et encensé par la critique. Sa discographie en solo compte d’autre part les Variations Symphoniques de César Franck (Orchestre philharmonique de Liège / François-Xavier Roth, Cyprès), le Concerto No.1 de Brahms (BBC Symphony / Jiri Belohlavek, Harmonia Mundi), et six disques en récital sur Harmonia Mundi : Debussy, Variations de Beethoven, Partitas de Bach, Ballades de Chopin et Brahms, Danses Hongroises de Brahms, et Mazurkas de Chopin. Les disques en solo qu’il a enregistrés sous le label Hyperion ont été récompensés par quatre Diapasons d’Or.

     

  • Récital Vittorio FORTE

  • DIMANCHE 11 MARS, 17h00
    Gratuit
    Église Saint Pierre

    Vittorio Forte, piano

     

     

     

    Programme:

    C.P.E. BACH Variations sur le thème de « La Folia »

    CLEMENTI Capriccio en mi mineur op.47 n.1

    RACHMANINOV Variations sur un thème de Corelli op.42

    GERSHWIN Rhapsody in blue

     

    Considéré comme un des pianistes phares de la nouvelle école pianistique italienne (J.C. Hoffelé – Concertclassic), Vittorio Forte débute ses études en Italie  à l’âge de 9 ans. Après un parcours « hors des sentiers  battus », il rencontre M. José LEPORE, pédagogue argentin, élève de Carlo ZECCHI, qui remarque les capacités musicales du jeune pianiste.
    Il décide de quitter les études générales pour se consacrer entièrement au piano à l’âge de 17 ans.
    En quelques années, il remporte plusieurs prix  de Concours en Italie (Ostuni, Lamezia, Modica).

    ​Durant 3 ans, il approfondit son expérience pianistique lors de nombreux cours de perfectionnement auprès de pianistes tels Gyorgy SANDOR, Mikhail PETUKHOV, Edith MURANO, etc… Le 1er Prix du Concours International de Zumaia (Espagne) en 1996, lui permet de faire ses débuts avec orchestre dans le concerto « Jeunehomme » de Mozart. En 1998, il est lauréat du Concours international « Città di Valentino ». Vittorio Forte quitte l’Italie pour s’installer sur les rives françaises du Lac Léman. Après de nombreux concerts en Europe, il se voit attribuer une bourse d’étude par la fondation « Violeta Minkova  » lors d’une tournée en Bulgarie (Sofia, Pleven) et par la Société Dante Alighieri de Toulon. Au Conservatoire de Lausanne, il poursuit ses études avec Christian FAVRE qui marque son évolution musicale et participe aux Master Classes de Paul BADURA-SKODA, Jean-Marc LUISADA et François-René DUCHABLE qui le choisit pour interpréter le 5ème Concerto dit « Empereur » de Beethoven avec l’Orchestre de Chambre Lausanne.

    ​Sa carrière se développe en Europe, où il se produit seul et avec orchestre. En 2004, il est lauréat du Concours international « Camillo TOGNI » dans la section piano et orchestre, ainsi qu’en duo 4 mains avec Inès Maleviolles. Remarqué par William Grant NABORE , il est sélectionné parmi les plus talentueux pianistes d’aujourd’hui pour intégrer l’ International piano academy lake Como. Au sein de cette institution, il reçoit les conseils des plus grands maîtres parmi lesquels Andreas STAIER, Menahem PRESSLER, ou encore Fou TS’ONG. A l’occasion du Grand Prix Vlado PERLEMUTER, deux prix lui sont attribués, dont le « Prix Chopin » pour la meilleure interprétation des œuvres du compositeur polonais.

    ​Dans le but de faire découvrir d’autres horizons pianistiques, Vittorio Forte choisit de consacrer son premier disque, qui paraît pour le label LYRINX, au compositeur italien Muzio CLEMENTI. La critique est unanime aussi bien en France (5 diapasons, opus d’or, 4 **** Classica) qu’en Allemagne (le disque  est sélectionné parmi les meilleurs disques du moment par la Radio allemande HR2 Kultur) ou encore au Japon. Suite au succès de ce premier disque, Vittorio Forte poursuit ses concerts en Europe et aux USA, notamment au suggestif « Bargemusic » de New York, ainsi que pour le Yamaha Artists Service, le Festival de Castiglione del lago et la « Stagione musicale » de la Bocconi (Italie), le Kawai concerts series (Allemagne). Il enregistre un nouvel album consacré à Robert SCHUMANN (Lyrinx 0275).

    ​En France, il est invité  aux Solistes à Bagatelle, Festivals Pianofolies du Touquet, Elne piano fortissimo, Autour d’un piano, Nouveaux Talents, Clef de soleil, Liszt en Provence parmi tant d’autres et se produit régulièrement avec l’Orchestre De Ribaupierre, le Sinfonietta de Genève ou encore l’Orchestre des Variations symphoniques dans des salles importantes comme le Victoria Hall de Genève, l’Auditorium Stravinsky de Montreux ou encore le Theatre de Vevey.

    ​La collaboration avec le label Lyrinx se concrétise par l’enregistrement du disque « Couperin-Chopin: Affinités retrouvées » (paru en Juillet 2013),  qui obtient un Opus d’or ainsi que 5 Diapasons et est nominé aux ICMA 2014 dans la catégorie « soliste instrumental » par un jury de plus de quinze professionnels (magazines, radios…) du monde musical européen..

    Le nouveau disque de Vittorio Forte « Voyage mélodique » pour le label Lyrinx est un hommage à la voix à travers les transcriptions des lieder et mélodies de Schubert à Gershwin par Liszt et Wild. Déjà recompensé par 5 Diapasons, par un « Joker » du magazine belge Crescendo, ou encore par l’Opus d’or d’opusHD magazine, cet enregistrement marque par son originalité et « la facilité que l’artiste a à capturer l’instant présent pour instaurer des climats et ambiances saisissants » (A. Desympelaere).

  • Récital Vanessa WAGNER

  • JEUDI 15 MARS, 20h30
    Gratuit

    Grans / Espace Robert Hossein

    Vanessa WAGNER, piano

     

     

     

    Programme:

    SCHUMANN Scènes de la forêt

    GRIEG Pièces Lyriques

    LISZT Harmonies poétiques et religieuses

    Nommée « Révélation soliste instrumental » aux Victoires de la Musique en 1999, Vanessa Wagner s’est produit depuis, partout dans le monde et notamment avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre National de Lille, l’Orchestre de la Philharmonie de Munich, les Orchestres Philharmoniques d’Osaka, de Liège et de Budapest, l’Orchestre Royal de Wallonie, l’Orchestre SWR Baden Baden-Freibourg… sous la direction de chefs tels que L.Bringuier, FX Roth, A.Dumay, C. Dutoit, M. Plasson, C. Warren-Green, JC Casadesus.

    A l’affiche de festivals renommés (Piano aux Jacobins, Les Folles Journées, les festivals de Saint-Denis, Royaumont, Colmar, Radio-France- Montpellier ainsi qu’au Festival International de Sintra, Klavier Ruhr Festival), elle est également l’invitée des grandes salles françaises et étrangères.

    Chambriste recherchée, elle partage très souvent la scène avec ses amis musiciens, notamment avec Augustin Dumay, dont elle est une partenaire privilégiée.
    Dernièrement, elle a joué, entre autres, à la Roque d’Anthéron, au Festival de Pâques à Aix…
    Elle a également donné des concerts à Rio, Londres, Tokyo, Singapour, Luxembourg.

    Lors d’une écoute à l’aveugle par le magazine Classica, son disque Debussy a été primé comme l’un des plus beaux enregistrements de ce répertoire.Vanessa Wagner est directrice artistique du Festival de Chambord et Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

  • Mentions légales

  • 1. Présentation du site.

    En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site http://musiquealaferme.com/ l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

    Propriétaire : Musique à la Ferme Production – – 17 bis Boulevard Victor HUGO 13680 Lançon-Provence
    Créateur : Agence OUACOM
    Responsable publication : Estelle Julien – e.julien@musiquealaferme.com
    Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.
    Webmaster : Ouacom – ouacom@gmail.com
    Hébergeur : 1&1 Internet SARL – 7, place de la Gare BP 70109 57201 Sarreguemines Cedex

    2. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.

    L’utilisation du site http://musiquealaferme.com/ implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site http://musiquealaferme.com/ sont donc invités à les consulter de manière régulière.

    Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par Musique à la Ferme Production, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention.

    Le site http://musiquealaferme.com/ est mis à jour régulièrement par Estelle Julien. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

    3. Description des services fournis.

    Le site http://musiquealaferme.com/ a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

    Musique à la Ferme Production s’efforce de fournir sur le site http://musiquealaferme.com/ des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations.

    Tous les informations indiquées sur le site http://musiquealaferme.com/ sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site http://musiquealaferme.com/ ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

    4. Limitations contractuelles sur les données techniques.

    Le site utilise la technologie JavaScript.

    Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour

    5. Propriété intellectuelle et contrefaçons.

    Musique à la Ferme Production est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logiciels.

    Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : Musique à la Ferme Production.

    Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

    6. Limitations de responsabilité.

    Musique à la Ferme Production ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site http://musiquealaferme.com/, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité.

    Musique à la Ferme Production ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du site http://musiquealaferme.com/.

    Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. Musique à la Ferme Production se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, Musique à la Ferme Production se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

    7. Gestion des données personnelles.

    En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

    A l’occasion de l’utilisation du site http://musiquealaferme.com/, peuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site http://musiquealaferme.com/, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

    En tout état de cause Musique à la Ferme Production ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site http://musiquealaferme.com/. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site http://musiquealaferme.com/ l’obligation ou non de fournir ces informations.

    Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

    Aucune information personnelle de l’utilisateur du site http://musiquealaferme.com/ n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat de Musique à la Ferme Production et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’utilisateur du site http://musiquealaferme.com/.

    Le site n’est pas déclaré à la CNIL car il ne recueille pas d’informations personnelles. .

    Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

    8. Liens hypertextes et cookies.

    Le site http://musiquealaferme.com/ contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de Musique à la Ferme Production. Cependant, Musique à la Ferme Production n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

    La navigation sur le site http://musiquealaferme.com/ est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

    Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur de la manière suivante, pour refuser l’installation des cookies :

    Sous Internet Explorer : onglet outil (pictogramme en forme de rouage en haut a droite) / options internet. Cliquez sur Confidentialité et choisissez Bloquer tous les cookies. Validez sur Ok.

    Sous Firefox : en haut de la fenêtre du navigateur, cliquez sur le bouton Firefox, puis aller dans l’onglet Options. Cliquer sur l’onglet Vie privée.
    Paramétrez les Règles de conservation sur : utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique. Enfin décochez-la pour désactiver les cookies.

    Sous Safari : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par un rouage). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section « Confidentialité », cliquez sur Paramètres de contenu. Dans la section « Cookies », vous pouvez bloquer les cookies.

    Sous Chrome : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par trois lignes horizontales). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section « Confidentialité », cliquez sur préférences. Dans l’onglet « Confidentialité », vous pouvez bloquer les cookies.

    9. Droit applicable et attribution de juridiction.

    Tout litige en relation avec l’utilisation du site http://musiquealaferme.com/ est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

    10. Les principales lois concernées.

    Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

    Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

    11. Lexique.

    Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé.

    Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).