FRANÇOIS CASTANG
RÉCITANT

À Portée de Mots, le titre de l’émission quotidienne de François Castang sur France Musique pendant 5 ans, reflète bien la passion que cet imposteur porte au discours musical et littéraire.
Ni musicologue, ni historien de la musique, pas plus enseignant que compositeur, encore moins critique musical, tout juste autodidacte, c’est en simple mélomane que François Castang débute à la radio au milieu des années 80.
Dans ses émissions, la mise en valeur des interprètes (Les démons de Midi ou Musiques en France), les rencontres avec des mélomanes fervents (Comme de bien entendu ou À portée de mots) et l’écoute respectueuse, mais sans mièvrerie, de ses invités tout aussi enthousiastes que lui, prouvent son intérêt et son respect pour le partage du moment musical.
Mais le producteur, sans doute inconscient, aime aussi à se faire récitant, conteur, lecteur, diseur, … Nommez- le comme vous le voudrez.
Sans doute. Car rien ne le préparait véritablement à monter sur un plateau et à partager les risques des artistes musiciens. Ce sont eux, d’ailleurs, qui firent le premier pas vers « l’homme de studio » pour tenter de le transformer en « homme de scène ». L’appel fut trop fort pour résister, et pendant près de quinze ans, François Castang a partagé son temps entre ces deux activités complémentaires.
span> Au plaisir du grand répertoire dans lequel la voix parlée est mise en valeur par le compositeur s’ajoute tout un travail consacré aux montages, mêlant littérature et musique, et permettant, par jeux de miroirs, de mettre en valeur ces deux disciplines.
Aujourd’hui François Castang se consacre exclusivement à son activité de récitant.