JÉRÉMIE HONNORÉ
PIANO ET DIRECTION ARTISTIQUE

Né en Provence, le pianiste Jérémie Honnoré grandit et passe toute son enfance dans une ferme, au contact de la nature. Il entre au Conservatoire Darius Milhaud d’Aix-en-Provence à l’âge de 15 ans, et y obtient ses premiers prix de piano, musique de chambre et formation musicale. Il étudie ensuite au Conservatoire National de Région de Montpellier, dans la classe de Patrick Zygmanowski, avant d’intégrer l’Ecole Normale de Musique Alfred Cortot à Paris (il y suit les cours de piano, musique de chambre, déchiffrage, analyse et pédagogie du piano). De septembre 2004 à juin 2006, il se perfectionne auprès de Mûza Rubackyté au célèbre Conservatoire Russe de Paris Serge Rachmaninov et effectue un séjour de trois mois au Conservatoire Royal de Bruxelles, dans la classe de Michael Faerman. De 2006 à 2010, Jérémie parfait ses études à San Sebastian, au Centre Supérieur de Musique du Pays Basque Musikene, dans les classes de Miguel Ituarte puis de Marta Zabaleta et Miguel Borges en piano, celle de Daniel Del Pino en piano contemporain et celle de Loïc Maillé en improvisation. Pendant ce cycle supérieur, Jérémie aura le plaisir de s’initier à d’autres formes artistiques comme le chant lyrique, le clavecin et le théâtre. Parallèlement à ses études, il a suivi fréquemment des sessions de perfectionnement, et reçu les conseils de pianistes tels que Igor Laszko, Prisca Benoit, Pascal Devoyon, Edson Elias, Jean-Louis Haguenauer, Bruno Rigutto…
Passionné de musique de chambre et d’accompagnement lyrique, Jérémie Honnoré partage la scène avec des musiciens comme Amanda Favier, Yann Dubost, Marina, Guillaume Coppola, Isabelle Durin, Cécilia Bercovich; des artistes lyriques tels que Johanne Cassar, Francis Dudziak, Anna Holroyd, Reine-Grâce Oth-Essike.
Il a eu le plaisir de se produire à Pontoise dans le cadre de Piano Campus, au Festival International de Dinard-Côte d’Emeraude, à la Halle aux grains de Blois, au Carré d’Art de Nîmes, au festival Les Rendez-vous de Rochebonne, au festival du château de la Légion d’Honneur (Puy sur Vannes), au palais Miramar de San Sebastian… Dernièrement, il a collaboré avec le comédien-chanteur Olivier Martin-Salvan pour une série de représentations du spectacle Ô Carmen, au théâtre du Grand Marché à Saint Denis de La Réunion.
A la recherche de nouvelles sonorités en musique contemporaine, Jérémie Honnoré découvre, il y a peu, l’instrument toy piano (piano-jouet) grâce à la Suite de John Cage. Depuis un an, il explore le répertoire de cet instrument et travaille à la réalisation d’un catalogue des œuvres composées pour et avec le toy piano. Intéressé par la pédagogie, Jérémie débute l’enseignement du piano, dès l’âge de 20 ans et organise fréquemment des rencontres pédagogiques estivales autour du piano.
Sensible à la rencontre et au partage, Jérémie Honnoré convie très tôt ses amis musiciens à venir se produire dans le cadre de petits concerts privés dans la ferme familiale. En 2008, l’aventure deviendra officielle avec la création du premier festival de musique de chambre de Lançon-Provence : Musique à la Ferme. N’hésitant pas à rompre les barrières, Jérémie fait se côtoyer dans une chèvrerie, le temps de quelques soirées exceptionnelles, musiciens, public et chèvres. Toujours animé par la volonté de démocratiser et de délocaliser les concerts ‘classiques’, Jérémie assure également la direction artistique de Musique à l’Abbaye, les Rencontres Patrimoine et Musique de l’Abbaye de Sainte Croix à Salon de Provence, créé en 2011.