Johanne Cassar, Soprano

Site internet / Facebook 

« La très belle voix, souple et habile, de Johanne Cassar », Jérémie Spirglas, Le Monde de la Musique

Johanne Cassar est diplômée de la Guildhall School of Music and Drama de Londres ainsi que du Conservatoire Supérieur de Paris (Premiers Prix de chant lyrique et chant baroque). Elle est titulaire d’un Master de Musique obtenu avec les Félicitations du Jury, et a été chargée de cours à l’Université de Provence (sémiotique musicale).
Elle est lauréate du concours Muses 2003 (Opéra de Nice), présidé par Dalton Baldwyn, ainsi que du Guildhall Trust 2008 et 2009.

Elle s’est récemment produite au sein de l’ensemble de solistes dans Giordano Bruno de Francesco Filidei (Teatro Strehler de Milan, Teatro Valli à Reggio Emilia, Casa de Musica à Porto, T2G, Théâtre de Caen) et au Théâtre des Champs Elysées (soprano solo dans des extraits de Guru de Laurent Petitgirard). Elle s’est produite dans le rôle de Mama (Kamchatka, de Daniel D’Adamo) à l’opéra de Reims en novembre 2017 notamment, et a repris ce rôle à New York en juin 2018 à l’American Society.

Ses rôles incluent Pamina (version de concert Abbaye de Cluny) Didon, dans Didon et Enée de Purcell (Théàtre Mouffetard et Théâtre de la Mezzanine), la Deuxième Dame, dans La Flûte enchantée (Théâtre d’Herblay, direction Jean-Luc Tingaud), Micaëla dans Carmen (théâtre des Remparts, Toulon), Maria, dans West Side Story pour Grange Park/Pimlico Opera (Londres), Giovanna et Contessa Ceprano dans Rigoletto (tournée anglaise, Grange Park Opera), Hyacinthe dans Apollo und Hyacinthus de Mozart (Cartoucherie de Vincennes), la Marraine dans Cendrillon de Laruette (opéras de Reims, Dijon, Cherbourg…), Suor Cercatrice et Suor Converse dans Suor Angelica (Théâtre des Variétés, Monaco), Flore dans Le Malade Imaginaire (Chapelle Royale de Versailles), La Musica dans L’Orfeo (Théâtre Mogador)…

Elle collabore avec la compagnie Théâtre et Musique, l’ensemble Almaviva, l’Orchestre de la Nouvelle Europe (Nicolas Krauze), La Réjouissance, Le Concert Baroque, Trondheim Barokk, XVIII-21, Le Baroque Nomade, Musicatreize, et participe à de nombreux festivals: Colla Voce à Poitiers, Prima la Musica à Vincennes, Les Chants de la Dore en Auvergne, le Festival de Musique sacrée de Marseille, Este Voce à Pigna, le Festival du Périgord Noir, celui de la musique sacrée de Bruxelles, du Luberon, de Belfort, de La Chaise-Dieu, de Sylvanès, de Lessay, de Périgueux, de la Villa Medicis…

Sensible aux projets d’échanges musicaux, elle créé le spectacle Qissat ‘awda, pour piano, violoncelle, oud et voix, qu’elle donne au Maroc, soutenue par l’Institut Français, et en Belgique (Quaregnon Piano Festival). Elle s’est produite avec les pianistes Laurent Wagschal et Sodi Braide dans les programmes Méditerranée, Terre de voix (Opéra de Lille, Théâtre de l’Alcazar de Marseille, Concerts en Branqueroie, Belgique, Théâtre de Carcassonne, Institut français de Kenitra…), ainsi qu’avec le pianiste Guilhem Fabre dans un programme de répertoire franco-russe (City Hall de Kazan, Russie).
Elle a enregistré le disque Pellegrino (ensemble XVIII-21, Le Baroque Nomade,), ainsi que le disque Mélodies d’Henri Tomasi (Label Indésens). Ce dernier fait l’objet de passages réguliers sur France Musique (émissions Les Traverses du Temps, Changez de Disque, La Matinale de Dominique Boutel et le Nocturne d’Olivier Leborgne…). Elle est invitée de France 3 ViaStella pour une interview au sujet de son parcours en 2011.