Nommé révélation classique de l’Adami et lauréat de la Fondation Cziffra en 2011, Louis Rodde s’est formé auprès de Philippe Bary, puis au CNSM avec Roland Pidoux et Xavier Phillips avant de recevoir les conseils de Peter Bruns à la Hochschule de Leipzig.

Parallèlement à ses activités au sein du trio Karénine, Louis se produit régulièrement en soliste et en musique de chambre dans la plupart des pays d’Europe, dans des salles telles que le Musikverein de Vienne, la Cité de la Musique et le théâtre des Bouffes du Nord à Paris. Il se produit également avec orchestre dans les concertos de Haydn, Saint-Saëns, Dvorak…Ses concerts sont régulièrement retransmis sur France Musique et sur Radio Classique.

Louis est l’invité de nombreux festivals, parmi lesquels l’Encuentro de Santander, les Chorégies d’Orange, le Festival International de La Roque d’Anthéron dans le cadre des ensembles en résidence, le Festival Pablo Casals àPrades, le Festival Cziffra à Unieux, les Rencontres de violoncelle de Belaye, le Festival Sen’Liszt, le Festival Jeunes Talent…

Egalement féru de musique d’ensemble, Louis s’est produit au sein de l’Orchestre Royal du Concertgebouw d’Amsterdam où il a effectuéune académie et participe régulièrement à des projets au sein des ensembles Les Dissonances, le Concert Idéal, Le Balcon, et les Violoncelles Français.

Louis Rodde a reçu le soutien des fondations Meyer et SYLF, ainsi que celui de l’Académie de Villecroze. Lauréat du DAAD (Deutscher Akademischer Austausch Dienst) pour l’année 2011-2012, il devient en 2012 filleul de la Fondation Accenture, qu’il remercie pour son généreux soutien. Il est lauréat des concours d’Epernay (1er prix) et Flame (2ème prix). Il joue un violoncelle fait pour lui par le luthier Jean-Louis Prochasson.

Crédit photo :Yannick Coupannec