JEUDI 11 MAI, 19h
Entrée libre
Salon de Provence – Lycée Adam de Craponne

Dans le cadre de l’inauguration du piano Erard restauré par l’association Fan d’Erard et les élèves du lycée Adam de Craponne, de novembre 2016 à avril 2017.

Lectures par les LYCÉENS Jérémie HONNORÉ, piano, possibilité pour des musiciens amateurs lycéens de se joindre au programme.

Lectures par les LYCÉENS
Jérémie HONNORÉ, piano
Un piano Pleyel dans une chartreuse à Majorque en 1839; Un piano Erard (1883) dans la cour du lycée, aujourd’hui .

C’est en 1837 que Frédéric Chopin fit la connaissance de George Sand. Entre ces deux êtres que tout séparait naquit une liaison passionnée qui dura neuf ans.
Durant l’hiver 1838, pour tenter de rétablir la santé défaillante de Chopin et soigner son fils Maurice, George Sand les emmena tous les deux, ainsi que sa fille Solange, sous un climat plus clément que celui de Paris, sur l’île de Majorque, au sud de l’Espagne.
Ils trouvèrent à se loger dans le cadre pittoresque mais insalubre de la Chartreuse de Valldemosa, un ancien monastère à moitié en ruine.
Ce séjour se dégrada rapidement en raison du climat humide de l’île néfaste pour la maladie du musicien. De plus, le fait de ne pas être mariés et les coutumes libérales de George Sand, se heurtèrent aux croyances et aux coutumes des habitants de Majorque.
Conformément à la conception romantique de la création artistique, ce douloureux épisode se révéla « fécond » puisqu’il fut à l’origine d’un très beau roman de George Sand : Un hiver à Majorque et d’œuvres musicales composées sur un Pleyel, qui comptent parmi les plus accomplies de la littérature pianistique.