FESTIVAL MUSIQUE A LA FERME

DU 18 AU 28 JUILLET

10e EDITION

Plus qu’un mois, prenez vos places !

 

Billetterie

FESTIVAL MUSIQUE A LA FERME

DU 18 AU 28 JUILLET

34 artistes invités

 

Programmation

FESTIVAL MUSIQUE A LA FERME

DU 18 AU 28 JUILLET

Une expérience holistique

Exposition, yoga, ateliers…

En savoir plus

FESTIVAL MUSIQUE A LA FERME

DU 18 AU 28 JUILLET

Zoom sur le PASS FESTIVAL

PASS 7 concerts: 5 concerts + 2 gratuits pour 80€*
PASS 4 concerts: 3 concerts + 1 gratuit pour 45€*

*Hors frais de réservation en ligne
Trouver un PASS

PATRICK POIVRE D’ARVOR
parrain de Musique à la Ferme

PATRICK POIVRE D’ARVOR

EDITO DU FESTIVAL

POUR LES 10 ANS, ENCORE PLUS DE MUSIQUE !

VENDREDI 16 JUIN, 21h

Lançon-Provence

DRÔLE DE DAME

Jérémie Honnoré

DU 18 au 28 JUILLET

Lançon-Provence

FESTIVAL

Ensemble C Barré

VENDREDI 18 JUILLET, 21h

Lançon-Provence

BRAHMS, CASTEREDE, SCHUBERT

Louis Rodde

Soirée Domaines et Châteaux
Découverte des vins du Cellier des Côteaux de Lançon

QUELQUES MUSICIENS

QUELQUES MUSICIENS

Orchestre Avignon
Orchestre Avignon
Celimene Daudet
Celimene Daudet
Aline Piboule
Aline Piboule
Simon Ghraichy
Simon Ghraichy

PATRICK POIVRE D’ARVOR

  • Pour les 10 ans de Musique à la Ferme, nous sommes très heureux de vous faire part de l’appui de Patrick Poivre d’Arvor, homme d’information, de lettres et de musique en tant que parrain du festival.
    Journaliste et écrivain, Patrick Poivre d’Arvor présente son premier JT en 1975 et deviendra pendant près de 30 ans le présentateur le plus regardé de France. Il a rejoint Radio Classique en tant qu’animateur il y a trois ans.
    Passionné de musique, il participe à des récitals-lectures : en 2010 il crée avec le pianiste Jean Philippe Collard le récital l’Ame déchirée, dès 2012 il se produit avec le quatuor Salieri dans le Transsibérien et depuis janvier 2013, il a créé avec le pianiste Hugues Leclère le récital L’Engrenage. Il met en scène des opéras tels que Don Giovanni, de Mozart, et Carmen de Bizet avec Manon Savary. En 2014, il écrit et met en scène l’opéra « Un amour en guerre » à Metz sur une musique de Caroline Glory.

    Lettre manuscrite
  • POUR LES 10 ANS, ENCORE PLUS DE MUSIQUE !

  • Jérémie Honnoré, directeur artistique

    7 concerts en soirée rythmeront les festivités. Jérémie Honnoré, directeur artistique a souhaité une programmation à la fois riche et festive où les grands compositeurs côtoient les contemporains et où les musiciens se retrouvent dans des moments de partage et des formations inédites. Parmi les 34 artistes invités, soit 12 de plus que l’an passé, le public sera heureux de retrouver des fidèles du festival et de faire la connaissance de nouveaux : Artecombo, Célimène Daudet, l’ensemble C Barré, le Quatuor Varèse, le Trio Atanassov, François Castang, Hervé Billaut, Guillaume Coppola… Tout au long des concerts les grands classiques côtoieront de belles découvertes actuelles. Une particularité cette année, en hommage à Brahms et à l’occasion des 120 ans de sa mort, une oeuvre du compositeur sera présente dans chaque opus. Enfin une soirée Tango clôturera les festivités avec le Quinteto Respiro, une première partie avec des tangos de concert puis une milonga.

    D’autre part, suite au succès des actions pédagogiques réalisées en saison et des concerts en famille de l’édition 2016, deux concerts en après midi leur seront de nouveau dédiés dont un autour de la thématique du loup.

    Enfin le festival prend un fort engagement sur la création de musiques actuelles avec pas moins de 4 commandes aux compositeurs Nigel Keay, Miquel Urquiza, Pascal Martines et Benoit Menut (prix SACEM de la musique symphonique jeune compositeur).

    Parallèlement à la programmation, Musique à la Ferme Production proposera aux festivaliers des soirées vin, une exposition, des ateliers tango, yoga… et des rencontres avec les compositeurs. Une expérience musicale conviviale holistique qui sera confortée par des encas champêtres, des siestes musicales et des mini concerts sur les marchés.

     

  • DROLES DE DAMES

  • Drôles de dames
    Vendredi 16 juin 21h
    Lançon-Provence Chèvrerie Honnoré
    Adultes: 10 €, enfants: 5 €
    Amanda FAVIER, violon
    Elodie SOULARD, accordéon
    Vasilena SERAFIMOVA, marimba

    Amanda Favier, Vasilena Serafimova et Elodie Soulard offrent un trio plein de surprises et de richesses entre le violon, le marimba et l’accordéon ! En duos et trio, elles interprètent des pièces de Vivaldi, Sarasate, Piazzolla, Rachmaninov, de Falla, faisant (re)découvrir de grands classiques par des alliages de timbres étonnants !

    PROGRAMME
    VIVALDI  Les Quatre saisonsl’Eté
    DE FALLA Danse espagnole
    PIAZZOLLA Café 1930 – Nightclub
    RACHMANINOV Vocalise
    DE SARASATE Habanera
    PIAZZOLLA Le grand tango
    BARTOK Danses roumaines

  • à partir de 19h15 : Mat’carons, 15€ sur réservation au 06 34 28 03 31

    Au menu:
    Damoiselle de volaille et confit de légumes de saison.
    Salade verte au parfum des collines
    Choux tout crémeux.

  • FESTIVAL

  • Festival
    Du 18 au 28 Juillet 2017
    10ème édition – Lançon-Provence

    Cette année nous fêtons les 10 ans du festival. L’exploitation agricole de la famille Honnoré accueillera les concerts au sein de la Chèvrerie. Musiciens, spectateurs et chèvres côtoieront les grandes œuvres du répertoire de la musique de chambre ainsi que des créations contemporaines dans une atmosphère musicale décontractée.
    Les festivaliers bénéficieront également d’une expérience holistique en toute convivialité qu’il s’agisse de bien être, de terroir ou encore de gourmandise.

    Nous accueillerons des musiciens professionnels exceptionnels et des formations musicales inédites. Il y a aura des concerts à destinations des familles et du Jeune Public. Une restauration réfléchie sera en lien avec la programmation musicale.

    VOIR LA PROGRAMMATION POUR LE FESTIVAL

    BILLETTERIE EN LIGNE
  • BRAHMS, CASTEREDE, SCHUBERT

  • Concert à la Chèvrerie Honnoré
    Tarif normal: 15 € / Tarif réduit: 10 €*
    Pass Festival (tous les concerts du soir: 7): 80 €
    Pass 4 concerts: 45 €
    *Enfants de moins de 15 ans, étudiants, élèves du conservatoire, chômeurs et bénéficiaires du RSA.

    PROGRAMME

    JOHANNES BRAHMS Sonate pour violon et piano N°3 en ré mineur opus 108
    Amanda FAVIER, violon – Vanessa WAGNER, piano
    JACQUES CASTEREDE Ménage à trois (1989)
    Vanessa WAGNER, Jérémie HONNORE et Pierre-Kaloyan ATANASSOV, piano

    Entracte

    FRANZ SCHUBERT Sonatensatz D. 28 en si bémol majeur pour violon, violoncelle et piano
    Trio Atanassov:  Pierre-Kaloyan ATANASSOV, piano – Perceval GILLES, violon– Julien LAZIGNAC, violoncelle
    FRANZ SCHUBERT Fantaisie en fa mineur D940
    Vanessa WAGNER et Jérémie HONNORE, piano

     

  • ENCAS CHAMPETRE
    à partir de 19h15 : Mat’carons, 15€ sur réservation au 06 34 28 03 31

    Au menu:
    Ménage aux 3 lasagnes (jambon cru/feta/tomates/aubergines)
    Salade verte au parfum des garrigues
    Généreux aux fruits rouges.

  • Orchestre Régional Avignon

  • www.orchestre-avignon.com

    Direction Samuel Jean

    www.samuel-jean.com

    Fort de ses deux cents ans d’existence, l’Orchestre Régional Avignon Provence est une vitrine culturelle incontournable de la Ville d’Avignon, de la Communauté d’Agglomération du Grand Avignon, du Département de Vaucluse et de la Région

    Provence-Alpes-Côte d’Azur. il assume une triple mission :

    – Dans la fosse de l’Opéra d’Avignon, il participe à toutes les saisons lyriques de l’Opéra-Théâtre du Grand Avignon.

    – À Avignon et dans toute la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, il réalise une ample activité de concerts à destination de tous les publics, notamment auprès des jeunes générations.

    . Sous l’impulsion de Philippe Grison, son Directeur Général, l’Orchestre Régional Avignon Provence rayonne désormais sur son territoire, en France et à l’international : en 2010 en Corée du Sud au Festival International d’Orchestre de Daejeon en 2013 en Inde.

    Depuis janvier 2013, Samuel Jean est Premier Chef Invité de l’Orchestre Régional Avignon-Provence. Il assure l’enregistrement avec cet orchestre de la création mondiale Peter Pan du compositeur Olivier Penard, paru en novembre 2012, et du Docteur Miracle de Bizet paru en mai 2013 (Choc Classica).

  • Célimène Daudet

  • La pianiste Célimène Daudet, issue de deux cultures, française et haïtienne, est une soliste dont le jeu est décrit par la presse comme étant d’un « lyrisme séduisant, délicat ou brûlant ».
    En 2016, on la retrouve en tournée en Asie, au Kazakhstan, en Amérique latine.
    Invitée des grandes salles, Célimène Daudet se produit aux Etats-Unis et au Canada (Carnegie Hall de New York, Washington D.C., Minneapolis, Kansas City, Calgary, Banff…), en Russie (Moscou, Philarmonie de Nijni-Novgorod, Philarmonie de Rostov sur le Don), en Asie du Sud-Est (Opéra de Hanoi, Opéra de Ho Chi Minh Ville, Dewan Philharmonic à Kuala Lumpur, Singapour, Jakarta…), en Chine (NCPA à Pékin , SHOAC à Shanghai, Philarmonie de Suzhou, Nanning, Tianjin), en Amérique latine (Théâtre Ataneo de Panama, Colombie),en Israël (Tel Aviv, Jérusalem), Afrique (Congo, Gabon, Algérie), dans les Emirats Arabes Unis (Théâtre d’Abu Dhabi) et à travers l’Europe.
    En France, elle est l’invitée régulière de nombreux festivals et des grandes salles nationales (Festival le Printemps des Arts de Monte-Carlo, La Folle Journée de Nantes, les Flâneries musicales de Reims, Festival Debussy, Festival d’Aix, Festival des Nuits pianistiques, Festival les Nancyphonies, Festival ArsTerra, théâtre du Châtelet, le Centquatre, salle Cortot, théâtre Silvia Monfort, la Halle aux grains de Toulouse, Opéra national de Lyon, Opéra d’Avignon, théâtre du Jeu de Paume d’Aix-en-Provence, MC2 de Grenoble, théâtre musical de Besançon, Equinoxe à Châteauroux, théâtre d’Angoulême, théâtre de Compiègne, théâtre de la Croix-Rousse à Lyon…)
    Marraine en 2015 du Festival les Amateurs Virtuoses au Théâtre du Châtelet, elle a également soutenu la promotion des nouveaux talents lors de la soirée de lancement du Festival de Pâques d’Aix-en-Provence.
    Tous unanimement salués par la presse, ses enregistrements sont toujours longuement mûris. Plusieurs années sur la musique de Bach l’ont conduite à la réalisation de deux albums: “A tribute to Bach” (Arion 2011), L’Art de la Fugue (Arion 2013).
    “Dans la malle du Poilu” (Arion 2013) en duo avec la violoniste Amanda Favier, sélectionné parmi les meilleurs disques de l’année 2014 par Le Monde, a été le fruit d’une recherche sur un répertoire rare lié à la Grande Guerre. En 2016, paraît le premier volume de l’intégrale des sonates de Beethoven pour piano et violon, toujours avec Amanda Favier, pour le label NoMadMusic.
    Célimène Daudet aime partager la scène avec des artistes d’univers différents: avec le chorégraphe Yuval Pick, la comédienne Marie-Christine Barrault, la compagnie Yoann Bourgeois avec laquelle elle a interprété plus de cent fois l’Art de la Fugue de Bach.
    Formée au Conservatoire d’Aix-en-Provence, sa ville natale, puis aux CNSMD de Lyon et Paris, elle est lauréate du concours international Jean Françaix, du concours international Fnapec, et remporte le Prix international Pro Musicis. Elle est nommée « Artiste Génération Spedidam 2014 » et reçoit le soutien de plusieurs fondations telles que Villecroze, the Banff centre for the arts au Canada, la fondation Safran, le groupe Suez-Environnement.
    La transmission et le partage de la musique lui sont essentiels: elle finalise un projet social et artistique en Haïti et donne des concerts pour des enfants en souffrance sous l’égide de la Fondation Pro Musicis.

  • Aline Piboule

  • Artiste remarquée pour ses qualités artistiques alliant une puissante énergie à une extrême sensibilité, Aline Piboule défend avec la même conviction tous les répertoires pianistiques allant de Bach aux compositeurs d’aujourd’hui.
    Forte de nombreuses distinctions, elle remporte 5 prix au Concours International de piano d’Orléans en 2014.
    Aline Piboule a joué dans de prestigieuses salles en France et à l’étranger, telles que l’Opéra Comique, le Théâtre du Châtelet, le Grand Palais, le Théâtre des Bouffes du nord, l’Arsenal de Metz, l’Abbaye de Fontevraud, le Queen Elisabeth Hall à Londres, le Centre Beethoven à Buenos Aires et de nombreux festivals tels que le Festival de Verbier, Festival d’Aix-en-Provence, Festival de Sully-sur-Loire , Les Lisztomanias, le Festival Format Raisins, le Piano(s) Lille Festival, le Festival de Chambord, le Festival des Forêts…
    Elle est régulièrement invitée sur France Musique dans les émissions de Philippe Cassard, Frédéric Lodéon, Gaëlle Le Gallic, Stéphane Goldet, Lionel Esparza.
    Son premier album solo sur le clair obscur paraîtra en 2017 pour le Label Artalinna et est consacré aux compositeurs français Gabriel Fauré et Henri Dutilleux.
    Pianiste engagée, attachée à la transmission et au partage avec les futures générations, Aline Piboule a conçu en collaboration avec les Jeunesses Musicales France un récital permettant au jeune public une première approche du répertoire pianistique allant de Chopin à nos jours.
    Parallèlement à sa carrière de soliste, Aline Piboule, passionnée par la musique de chambre, joue entre autres avec Vincent Le Texier et Jocelyn Aubrun (flûtiste soliste de l’Orchestre National de Lyon). Leur premier disque dédié à la musique française pour flûte et piano écrite entre 1890/1920 est largement salué par la critique, notamment par 4 étoiles Classica. Leur second album consacré aux sonates de guerre composées en 1943 sortira en 2017 pour le Label Artalinna.
    Aline Piboule a effectué ses études au CNSMD de Lyon (1er prix 1ère nommée, mention Très Bien à l’unanimité), au CNSMD de Paris (cycle de perfectionnement), et a suivi l’enseignement de Jean Saulnier à l’Université de Montréal.

  • Simon Ghraichy

  • Simon Ghraichy est pianiste, et il ne déroge pas à la règle. Dans les pianos ou les fortes, son jeu repose sur une unité construite depuis sa rencontre avec l’instrument, à l’âge de 5 ans. Cette maîtrise repose sur trois piliers : cosmopolitisme, singularité, virtuosité.
    Cosmopolitisme Il juxtapose ses racines latino-américaines et orientales à la sensibilité et l’histoire musicale européenne qu’il a apprises auprès de maîtres tels que Michel Béroff, au Conservatoire National de Paris (CNSMDP) ou Tuija Hakkila, à l’académie Sibelius de Helsinki. Il s’évertue à jouer avec des orchestres et dans des lieux les plus variés, afin de trouver à chaque rencontre une nouvelle couleur musicale (Orchestre Symphonique du Brésil, Orchestre Symphonique de Mexico, Orchestre Symphonique du Caire, Orchestre Philharmonique du Liban, Orchestre National de Cuba, festival international de l’UniSA en Afrique du Sud, festival EXIT en Serbie, festival Isang Yun en Corée du Sud, etc.).
    Si ses influences sont plurielles, son jeu, lui, est très singulier. Comme tout musicien professionnel, il est sans trêve confronté aux tendances, répertoires en vogue, interprétations standardisées (que d’aucuns préféreraient appeler « de référence »). Sa réponse ? Concilier la recherche de l’interprétation la plus juste à l’envie de se faire plaisir … et donc d’en donner. Une illustration de son tempérament ? Son programme de sortie du Conservatoire National de Paris fut qualifié par un des membres du jury d’«abracadabrantesque ».
    Ce parti-pris ne l’a pas empêché d’obtenir de nombreuses distinctions internationales : prix du concours international BNDES (Banque du Brésil) à Rio de Janero, prix M.M. Ponce à Mexico, prix Torneo Internazionale di Musica de Rome, Prix de la Fondation Cziffra en France (etc.) et même, pour l’anecdote, une mention « Très Bien à l’unanimité » pour ce fameux programme « abracadabrantesque ». Professeurs, jurés, presse, spectateurs, tous saluent sa « virtuosité » (Dauphiné Libéré), « son tempérament et sa puissance » (Wall Street Journal), la « propreté et la clarté » de son jeu (Jornal do Brasil) et l’apparente facilité avec laquelle il déjoue les morceaux les plus ardus.

  • Mentions légales

  • 1. Présentation du site.

    En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site http://musiquealaferme.com/ l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

    Propriétaire : Musique à la Ferme Production – – 17 bis Boulevard Victor HUGO 13680 Lançon-Provence
    Créateur : Agence OUACOM
    Responsable publication : Estelle Julien – e.julien@musiquealaferme.com
    Le responsable publication est une personne physique ou une personne morale.
    Webmaster : Ouacom – ouacom@gmail.com
    Hébergeur : 1&1 Internet SARL – 7, place de la Gare BP 70109 57201 Sarreguemines Cedex

    2. Conditions générales d’utilisation du site et des services proposés.

    L’utilisation du site http://musiquealaferme.com/ implique l’acceptation pleine et entière des conditions générales d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site http://musiquealaferme.com/ sont donc invités à les consulter de manière régulière.

    Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut être toutefois décidée par Musique à la Ferme Production, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention.

    Le site http://musiquealaferme.com/ est mis à jour régulièrement par Estelle Julien. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

    3. Description des services fournis.

    Le site http://musiquealaferme.com/ a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

    Musique à la Ferme Production s’efforce de fournir sur le site http://musiquealaferme.com/ des informations aussi précises que possible. Toutefois, il ne pourra être tenue responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations.

    Tous les informations indiquées sur le site http://musiquealaferme.com/ sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur le site http://musiquealaferme.com/ ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

    4. Limitations contractuelles sur les données techniques.

    Le site utilise la technologie JavaScript.

    Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis-à-jour

    5. Propriété intellectuelle et contrefaçons.

    Musique à la Ferme Production est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logiciels.

    Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : Musique à la Ferme Production.

    Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

    6. Limitations de responsabilité.

    Musique à la Ferme Production ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès au site http://musiquealaferme.com/, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité.

    Musique à la Ferme Production ne pourra également être tenue responsable des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation du site http://musiquealaferme.com/.

    Des espaces interactifs (possibilité de poser des questions dans l’espace contact) sont à la disposition des utilisateurs. Musique à la Ferme Production se réserve le droit de supprimer, sans mise en demeure préalable, tout contenu déposé dans cet espace qui contreviendrait à la législation applicable en France, en particulier aux dispositions relatives à la protection des données. Le cas échéant, Musique à la Ferme Production se réserve également la possibilité de mettre en cause la responsabilité civile et/ou pénale de l’utilisateur, notamment en cas de message à caractère raciste, injurieux, diffamant, ou pornographique, quel que soit le support utilisé (texte, photographie…).

    7. Gestion des données personnelles.

    En France, les données personnelles sont notamment protégées par la loi n° 78-87 du 6 janvier 1978, la loi n° 2004-801 du 6 août 2004, l’article L. 226-13 du Code pénal et la Directive Européenne du 24 octobre 1995.

    A l’occasion de l’utilisation du site http://musiquealaferme.com/, peuvent êtres recueillies : l’URL des liens par l’intermédiaire desquels l’utilisateur a accédé au site http://musiquealaferme.com/, le fournisseur d’accès de l’utilisateur, l’adresse de protocole Internet (IP) de l’utilisateur.

    En tout état de cause Musique à la Ferme Production ne collecte des informations personnelles relatives à l’utilisateur que pour le besoin de certains services proposés par le site http://musiquealaferme.com/. L’utilisateur fournit ces informations en toute connaissance de cause, notamment lorsqu’il procède par lui-même à leur saisie. Il est alors précisé à l’utilisateur du site http://musiquealaferme.com/ l’obligation ou non de fournir ces informations.

    Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, tout utilisateur dispose d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données personnelles le concernant, en effectuant sa demande écrite et signée, accompagnée d’une copie du titre d’identité avec signature du titulaire de la pièce, en précisant l’adresse à laquelle la réponse doit être envoyée.

    Aucune information personnelle de l’utilisateur du site http://musiquealaferme.com/ n’est publiée à l’insu de l’utilisateur, échangée, transférée, cédée ou vendue sur un support quelconque à des tiers. Seule l’hypothèse du rachat de Musique à la Ferme Production et de ses droits permettrait la transmission des dites informations à l’éventuel acquéreur qui serait à son tour tenu de la même obligation de conservation et de modification des données vis à vis de l’utilisateur du site http://musiquealaferme.com/.

    Le site n’est pas déclaré à la CNIL car il ne recueille pas d’informations personnelles. .

    Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

    8. Liens hypertextes et cookies.

    Le site http://musiquealaferme.com/ contient un certain nombre de liens hypertextes vers d’autres sites, mis en place avec l’autorisation de Musique à la Ferme Production. Cependant, Musique à la Ferme Production n’a pas la possibilité de vérifier le contenu des sites ainsi visités, et n’assumera en conséquence aucune responsabilité de ce fait.

    La navigation sur le site http://musiquealaferme.com/ est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

    Le refus d’installation d’un cookie peut entraîner l’impossibilité d’accéder à certains services. L’utilisateur peut toutefois configurer son ordinateur de la manière suivante, pour refuser l’installation des cookies :

    Sous Internet Explorer : onglet outil (pictogramme en forme de rouage en haut a droite) / options internet. Cliquez sur Confidentialité et choisissez Bloquer tous les cookies. Validez sur Ok.

    Sous Firefox : en haut de la fenêtre du navigateur, cliquez sur le bouton Firefox, puis aller dans l’onglet Options. Cliquer sur l’onglet Vie privée.
    Paramétrez les Règles de conservation sur : utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique. Enfin décochez-la pour désactiver les cookies.

    Sous Safari : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par un rouage). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section « Confidentialité », cliquez sur Paramètres de contenu. Dans la section « Cookies », vous pouvez bloquer les cookies.

    Sous Chrome : Cliquez en haut à droite du navigateur sur le pictogramme de menu (symbolisé par trois lignes horizontales). Sélectionnez Paramètres. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés. Dans la section « Confidentialité », cliquez sur préférences. Dans l’onglet « Confidentialité », vous pouvez bloquer les cookies.

    9. Droit applicable et attribution de juridiction.

    Tout litige en relation avec l’utilisation du site http://musiquealaferme.com/ est soumis au droit français. Il est fait attribution exclusive de juridiction aux tribunaux compétents de Paris.

    10. Les principales lois concernées.

    Loi n° 78-17 du 6 janvier 1978, notamment modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés.

    Loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique.

    11. Lexique.

    Utilisateur : Internaute se connectant, utilisant le site susnommé.

    Informations personnelles : « les informations qui permettent, sous quelque forme que ce soit, directement ou non, l’identification des personnes physiques auxquelles elles s’appliquent » (article 4 de la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978).

  • Lettre manuscrite de Patrick Poivre d’Arvor pour Musique à la Ferme Production